UrgenceESS : Une aide directe de 5 à 8000 € pour les petites structures

Lancé en janvier dernier, le fonds Urgence-ESS est le fruit d’une volonté de proposer une mesure de soutien de Crise, adaptée aux des petites associations et entreprises d’économie sociale et solidaire. La formule de la subvention de fonctionnement forfaitaire est donc privilégiée, le dispositif vise les structures de – de 10 ETP au jour de la demande d’aide.

L’aide est d’un montant :

- de 5000 € si vous êtes employeurs de – de 3 salariés  (inclus) en effectifs,

- de 8000 € pour au delà de 4 salariés (quelque soit l’effectif jusqu’à 10 ETP).

Notez que pour les SIAE, seuls les ETP et effectifs permanents sont pris en compte. Et que les emplois non directs (mis à disposition) sont pris en compte dans l’effectif.

Le principe d’un guichet unique est aussi retenu : France Active est chargé d’analyser toutes les situations, et de répondre aux questions. Pour obtenir un RDV, s’inscrire sur  : https://www.urgence-ess.fr/

logo étatDoté de 30 millions d’euros, le fonds UrgenceESS,voté dans le cadre du quatrième projet  de  loi  de  finances  rectificative  pour  2020 au  mois  de  novembre  dernier, a été lancé le 22 janvier dernier par Olivia  Grégoire,  Secrétaire  d’État  à  l’Économie  sociale,  solidaire  et  responsable : « Les structures de l’ESS sont pleinement éligibles à tous les dispositifs mis en place par le Gouvernement depuis le début de la crise. Mais nombre d’entre elles ne demandent pas ces aides : l’enjeu, c’est de leur donner les moyens de les activer.  Au-delà de l’information, si l’accès aux aides reste   difficile,   il   faut   pouvoir   compléter   le   dispositif   :   c’est   l’objectif   du   fonds UrgenceESS. »

Il est donc déployé à compter du 22 janvier 2021 et propose :

-un diagnostic de situation économique pour diriger les structures vers les aides et  mesures  de  soutien  auxquels  ils  ont  déjàdroit  ou  vers  de  nouvelles  solutions  de financement;

-une subvention de 5000€ ou 8000€ en fonction de la taille de la structure et de ses besoins;

-un accompagnement via le dispositif local d’accompagnement pour certaines structures éligibles.

Cette aide doit permettre aux structures relevant de l’économie sociale et solidaire de poursuivre leur activité pendant la crise, de financer les emplois de leurs salariés et de pallier les difficultés liées à la trésorerie. L’objectif : 5000 structures soutenues avant le printemps 2021.